Éducation

Information sur la RÉSID II

Caractéristiques particulières

La deuxième résidence obligatoire doit être réalisée pendant une session d’hiver, ultérieure à la session pendant laquelle la première résidence obligatoire a été réalisée, mais au plus tard pendant la dernière session de la scolarité et normalement en même temps que le séminaire DME 9001.

Cette deuxième résidence obligatoire doit être réalisée à l’UQAM sauf pour les activités individualisées du programme poursuivies concomitamment qui, tout en étant comptabilisées comme parties de la résidence obligatoire, doivent être réalisées dans la constituante d’attache de l’étudiant ou dans un milieu externe (tel pour un stage).

En annexe à son rapport final, l’étudiant inscrit en deuxième résidence obligatoire (RÉSID II) fera mention, le cas échéant, des modifications intervenues depuis sa première résidence à son programme de cours ou à l’échéancier de ses activités.

Inscription

Toute résidence obligatoire requiert une inscription à l’UQAM avec mention RÉSID I ou RÉSID II : en résidence pendant cette session. Cette inscription doit être effectuée par entente interconstituantes pour tout étudiant provenant d’une constituante associée au programme autre que l’UQAM.

Activités admissibles

Les activités admissibles pertinentes à une résidence obligatoire comprennent les activités siglées (DME ou autre) concomitantes créditées au programme de l’étudiant, ainsi que toute autre activité pertinente aux objectifs du programme permettant à l’étudiant de compléter sa formation de recherche ou de s’intégrer à la communauté scientifique, pourvu que telle activité soit convenue entre l’étudiant et son comité de recherche. Au nombre des activités de résidence, il y a celle, exigée par le SCAE, de participer à l’évaluation de toute activité collective concomitante.

Il peut arriver que le SCAE exige que tous les étudiants en résidence participent à l’organisation d’une rencontre d’échanges sur la recherche en éducation (colloque, symposium, conférence, congrès, session d’étude, groupe de discussion, etc.), auquel cas le SCAE en informe les étudiants en résidence dès le début de la session.  

Chaque étudiant en résidence peut réaliser, comme activité comptabilisée à sa résidence, une activité individuelle non créditée, convenue avec l’accord des professeurs responsables d’évaluer sa résidence, telle, à titre d’exemples :

  • participer individuellement à une rencontre d’échanges sur la recherche en éducation organisée par des universitaires ou par un groupe ou une association dont font partie des universitaires; communication par conférence ou texte ou affiche; ou 
     
  • comme auteur ou coauteur, soumettre un article pour publication à une revue avec comité de lecture, pertinente au domaine de l’éducation. L’acceptation de l’article pour publication n’est toutefois pas requise. Il suffit que les professeurs responsables d’évaluer la résidence de l’étudiant aient jugé que ledit article est présentable (qualité du fond et de la forme) pour soumission et que l’étudiant ait produit la preuve que l’article a effectivement été soumis.

Engagement

Toute session en résidence requiert de l’étudiant qu’il soit disponible et présent aux activités du programme et aux autres activités pertinentes, qui seraient exigées pour cette résidence par son comité de recherche ou par le SCAE, pendant 35 heures par semaine (au moins 500 heures pour la session).  

Normalement avant la huitième semaine de la session de sa résidence, l’étudiant convient avec son comité de recherche des activités qui seront comptabilisées à sa résidence : cours, lectures, rencontres ou communications scientifiques, avancement de sa thèse, etc. 

Rapport final 

À la fin de la session de sa résidence obligatoire, l’étudiant inscrit en résidence doit soumettre à l’approbation des professeurs responsables d’évaluer sa résidence un rapport final (de 3 à 5 pages), identifiant les activités réalisées et leur durée; la durée totale doit équivaloir à une disponibilité à temps complet (environ 35 h/sem) pendant 15 semaines, soit environ 500 heures. L’étudiant dépose trois exemplaires de son rapport final aux deux professeurs concernés, dont deux exemplaires à son directeur de recherche. 

En annexe à son rapport final, l’étudiant inscrit en première résidence joint l’échéancier de ses cours et de ses travaux de recherche, alors que l’étudiant inscrit en deuxième résidence fait mention des modifications intervenues depuis sa première résidence concernant son programme de cours et l’échéancier de ses activités.

Évaluation 

Devant se réaliser à l’UQAM, chaque résidence obligatoire doit être évaluée « par le directeur de recherche de l’étudiant et un professeur de l’UQAM désigné par le SCAE ». Lorsque le comité de recherche d’un étudiant en résidence obligatoire comprend un professeur de l’UQAM, la résidence est évaluée par le comité de recherche. Lorsque le comité de recherche d’un étudiant en résidence obligatoire ne comprend pas de professeur de l’UQAM, la résidence est évaluée conjointement par le directeur de recherche de l’étudiant et par un professeur de l’UQAM participant à une activité à laquelle l’étudiant est inscrit pendant sa résidence ou, à défaut, un membre UQAM du SCAE La désignation des évaluateurs des résidences obligatoires est effectuée au nom du SCAE (qui en est informé) par le directeur du programme à l’UQAM. 

Le directeur de recherche et le professeur désigné :

  • évaluent la résidence obligatoire sur la base du rapport final présenté par l’étudiant et conviennent d’une note (S ou E); 
     
  • tiennent compte de l’obligation qui est faite à l’étudiant d’avoir fait approuver ses cours au choix et de présenter un échéancier de réalisation de son programme (RÉSID I) ou de faire mention des modifications intervenues (RÉSID II); 
     
  • complètent le formulaire d’évaluation prévu à cette fin : chacun complète et signe la section du formulaire identifiée à son intention.

Transmission de la note 

Le professeur désigné transmet son évaluation (notation et commentaires) au directeur de recherche. Ce dernier consigne cette évaluation et la sienne sur formulaire qu’il transmet au directeur du programme à l’UQAM, accompagné d’un exemplaire du rapport final. Le directeur du programme conserve au dossier de l’étudiant les documents reçus et transmet la note au registraire. 

La note E est transmise par le directeur du programme lorsque, à l’échéance fixée pour la transmission des notes, il n’a pas reçu l’évaluation dûment signée par les deux professeurs responsables d’évaluer la résidence, accompagnée du rapport final dûment complété par l’étudiant.